Lycée Jean Jaurès

Le BTS E.S.F.

Brevet de Technicien Supérieur en Economie Sociale Familiale

3 juin 2020

Le BTS E.S.F forme des techniciens en Économie Sociale Familiale. Ces techniciens conseillent et forment certains publics (familles, jeunes, personnes âgées, personnes handicapées, personnes en grande difficulté sociale, personnels d’établissements sociaux) dans les domaines de la vie quotidienne : santé, alimentation et hygiène, budget, consommation, logement ou énergie, à partir de l’expertise à laquelle ils sont formés. Ils peuvent travailler en relation avec d’autres experts : travailleurs sociaux, juristes, professionnels de la santé, personnels des services techniques des collectivités territoriales et des organismes de logement social …

Plaquette BTS ESF JJ

Contenu de la formation

  • Des savoirs associés de sciences appliquées, de sciences biologiques, de psycho-sociologie, de politiques sociales, de méthodologie de projet, et d’animation
  • Des séances d’actions professionnelles permettant aux étudiants EN 1ère et 2ème année, d’apprendre à appréhender une situation problème et de développer un projet répondant à un besoin
  • Deux stages de 6 à 7 semaines chacun, auprès d’institutions et de publics différents. Pour cela, le lycée Jean-Jaurès de Châtenay-Malabry est partenaire des structures domiciliées sur la Commune telles que le centre social Lamartine, l’association Insertion Développement Social Urbain, la Fondation des Amis de l’Atelier, l’association Vivre, le Centre Communal d’Action Sociale. Le stage de deuxième année sert de support à l’élaboration d’une Intervention Conseil, Animation, Formation, présentée à l’examen.

Exemples d’Intervention Conseil, Animation, Formation :

  • Animation sur le petit- déjeuner équilibré auprès d’enfants et de leurs parents, dans un centre social
  • Conseils sur les économies d’énergie dans un Centre Communal d’Action Sociale

Pédagogie au sein de notre Lycée

Favoriser l’intégration des étudiants :

Chaque année lors de la rentrée des étudiants de 1ère année, deux journées d’intégration sont organisées. Ces journées ont pour but, la visite du lycée, la rencontre de l’équipe et des étudiants de 2ème année (tables rondes et pique-nique) et la découverte de l’environnement du lycée et des structures sanitaires et sociales de la ville de Chatenay Malabry (découverte de la ville sous la forme d’un jeu de piste en équipes).

Permettre un enseignement de qualité

Les démarches pédagogiques employées sont très diverses. De nombreux liens apparaissent entre les différentes disciplines de cette formation.

La priorité est de développer chez les étudiants des compétences essentielles à leur future activité professionnelle. C’est pourquoi les enseignements intègrent recherches documentaires, analyse et exploitation de documents, exposés et travaux de groupe.

Coordination et travail en commun entre les disciplines sont les maîtres-mots qui conditionnent la qualité des enseignements.

Pour apporter une réponse aux besoins réels des étudiants de la filière et pour une meilleure mise en pratique des compétences dans le monde professionnel, les enseignements s’effectuent :

  • Avec un effectif limité à 28 étudiants en classe entière pour l’acquisition des connaissances théoriques.
  • Grâce aux activités pratiques en petits groupes, qui offrent la possibilité d’une approche concrète et accessible aux étudiants permettant ensuite au professeur d’introduire les concepts. Les TP, dont certains sont transdisciplinaires, sont construits autour de thèmes définis et planifiés par l’équipe en début d’année.
    • Les étudiants sont familiarisés à la manipulation de matériels et d’outils pour faciliter la mise en place d’actions (démarche de recherches documentaires, démarches expérimentales, environnementales, techniques d’animation et de communication, conception de documents professionnels, etc).

Pour développer cette qualité d’enseignement, nous disposons :

  • de salles mitoyennes ou proches
  • de salles de travaux pratiques à visée éducative : une plus spécifiquement dédiée au pôle santé, alimentation, hygiène ; une plus spécifiquement dédiée au pôle habitat, logement, énergie et environnement (cuisine pédagogique)
  • des salles dédiées aux « cours » et « TD » disposant de postes informatiques reliés à Internet, d’un système de télévision avec caméscope, vidéoprojecteur, lecteur DVD ;
  • 1 salle d’Arts appliqués pour les cours de Design ;
  • 1 laboratoire de sciences pour les travaux pratiques de physique et de chimie ;

En outre, les étudiants disposent d’une salle qui leur est dédiée. Dans cette salle de travail les étudiants ont à leur disposition des tables et des postes informatiques pour travailler individuellement ou mutualiser avec les autres étudiants.

Développer les liens avec le secteur professionnel

Les savoirs associés sont autant que possible, mis en lien avec des situations professionnelles concrètes, en s’appuyant notamment sur les séances d’action professionnelle et les situations vécues en stage.

 

Dans cet objectif, chaque promotion a l’opportunité :

  • De réaliser plusieurs projets sur les 2 années de formation. Les projets permettent aux étudiants d’être en contact avec des professionnels du secteur social et médico-social

  • De participer à des sorties culturelles en lien avec la formation et des visites de structures afin d’aller à la rencontre de divers publics.
  • D’assister à des conférences, dans l’amphithéâtre du lycée, où divers professionnels présentent leurs modalités d’exercice et les caractéristiques des publics dont ils s’occupent (structures partenaires du lycée : PIMMS d’Antony, ESAT des Amis de l’atelier, CCAS de Châtenay Malabry, Associations…

Volume horaire des enseignements

La formation est répartie chaque année sur 30 semaines avec 28h de cours par semaine. Elle comprend les enseignements scientifiques et techniques organisés en modules :

Conditions d'admission

La formation s’adresse préférentiellement taux titulaires d’un baccalauréat de :

  • Baccalauréats technologiques : ST2S et STMG
  • Baccalauréats professionnels : ASSP, SAPAT et SPVL (futur Bac “Animation”)
  • Baccalauréats généraux

Toutes les candidatures formulées via la plateforme Parcoursup sont étudiées. L’admission s’appuie sur les résultats scolaires et la lettre de motivation. Celle-ci doit présenter la réflexion du futur étudiant sur son insertion dans ce cursus d’étude et sur son projet professionnel. Les goûts du futur étudiant pour l’acquisition de compétences scientifiques, techniques et sociales sont requises ainsi que l’intérêt pour le conseil aux personnes. Les compétences relationnelles et de communication, le travail en équipe sont des aptitudes développées dans ce cursus.

Débouchés

Le Technicien en Economie Sociale Familiale est principalement employé par les services et établissements sociaux et médico-sociaux des secteurs public et privé ; mais aussi auprès des fournisseurs d’énergie et des bailleurs sociaux. Il peut occuper des postes de conseiller habitat, chargé de gestion locative, conseiller en économie domestique, conseiller en énergie, animateur de collecte, conseiller aux tuteurs familiaux, responsable vie quotidienne dans un établissement, animateur en consommation, animateur prévention santé.

Poursuites d'études

La plupart des diplômés choisissent de poursuivre leurs études pour atteindre le niveau Licence. Ils peuvent préparer le Diplôme d’Etat de Conseiller en Économie Sociale Familiale, ou une Licence professionnelle. Différentes spécialités sont alors envisageables : management de services de l’aide à la personne, conseiller en insertion professionnelle, par exemple. Avec de bons résultats, une orientation en Licences générales est possible, telles que “Santé, Sciences sociales” et “Sciences de l’éducation”.

TÉMOIGNAGES D’ANCIENNES ÉTUDIANTES DU LYCÉE JEAN JAURÈS :

Myriam en Master 1 en Santé, protection et économie sociale en alternance

« Ce BTS a été révélateur pour moi, tant sur le plan théorique que pratique. En effet, j’ai, tout au long de ces deux années, étudié une pluralité de matières comme la biologie, en passant par l’habitat-Logement, sans oublier les politiques et le partenariat. D’autre part, les stages que j’ai effectués via le BTS ont été une opportunité réelle pour moi. J’ai découvert le secteur de l’insertion sociale et professionnelle qui me passionne désormais. La suite logique post BAC+2 était bien évidemment de continuer en licence. J’ai obtenu en 2018 ma licence professionnelle en insertion et réinsertion sociale et professionnelle à l’université Via Domitia de Perpignan. J’ai souhaité prendre une année de « césure ». Aussi, j’ai effectué un Service Civique, toujours dans le secteur du social ; puis je suis partie en Italie faire une mission volontaire. Cette année je termine mon Master 1 en santé, protection et économie sociale en alternance et je terminerai mon cursus scolaire par un Master 2 insertion et entreprenariat avec pour projet, mais aussi comme rêve, de créer in fine ma propre entreprise à l’étranger ; le Brésil serait ma destination phare… »

Amandine en Master MEEF (Métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation)

« La formation BTS ESF m’a permis d’obtenir un bac +2 et de poursuivre mes études en Licence Sciences de l’Éducation. Je suis actuellement étudiante à l’université Evry Val d’Essonne en master MEEF première année (métier de l’enseignement de l’éducation et de la formation). Il est vrai que j’envisageais devenir professeur des écoles depuis le début de ma scolarité, un métier de vocation. Avant le BTS, j’étais partie à l’université en Licence d’Histoire mais en sortant du lycée, je n’étais pas assez autonome dans mon travail et l’Université est un endroit à part entière qui demande une grande autonomie…
J’ai beaucoup aimé la formation au lycée Jean-Jaurès ; nous avons eu un bon suivi de la part de nombreux professeurs. Leurs expériences de terrain donnent envie d’apprendre et permettent d’approfondir nos compétences (…) Les stages permettent d’être confrontés à la réalité du terrain et de comprendre ce qu’est réellement l’Économie Sociale Familiale et les compétences attendues du TESF. Ils peuvent s’effectuer dans de nombreuses structures telles que des résidences pour personnes âgées, des épiceries solidaires, des foyers de jeunes travailleurs ou encore des centres socioculturels. C’est un secteur vaste notamment du fait de la variété des publics avec lesquels on est amené à travailler. Pour finir, ce BTS m’a apporté une grande maturité grâce au projet réalisé en deuxième année. »

Karima en Master Sciences de l’éducation parcours ingénierie des dispositifs d’aide spécialisée à la personne :

« Après le BTS, je me suis dirigée vers une troisième année de licence en Sciences de l’éducation parcours lien social que j’ai obtenue avec mention. Actuellement, je suis en fin de première année de master Sciences de l’éducation parcours ingénierie des dispositifs d’aide spécialisée à la personne ; et je poursuis l’année prochaine en deuxième année en alternance.
Le BTS m’a beaucoup apporté. D’une part il m’a permis de reprendre confiance en moi et en mes capacités notamment grâce à l’équipe de professeurs que j’estime beaucoup encore aujourd’hui. D’autre part, il m’a permis d’avoir des expériences de terrain dans le domaine du social en effectuant un premier stage au sein d’une épicerie solidaire et un deuxième au sein d’un foyer de jeunes travailleurs dans lequel je suis encore salariée en parallèle de mes études.
Cette expérience acquise fut indispensable pour l’entrée en master ; les contacts avec les structures dans lesquelles je suis allée en stage sont un véritable atout pour la poursuite d’étude. »

Quelques liens pour connaître les métiers du Secteur Social :

Pour tout renseignement complémentaire, contactez :
Mme BOUDALIER, Directrice Déléguée aux Formations Professionnelles
01.40.83.40.59 – Sylvie.Boudalier@ac-versailles.fr